les plantes malades de la mondialisation

Un article du journal Le Monde daté du 25/07/2015 nous révèle les menaces de la bactérie Xylella fastidiosa. Cette bactérie d’origine étrangère a causé la mort de très nombreux oliviers dans le sud de l’Italie. Elle  est aujourd’hui présente et menaçante en Corse. Un ou plusieurs insectes seraient les vecteurs de transmission de cette bactérie. Malgré les mesures décidées pour arrêter sa progression, rien ne prouve qu’elle ne va pas continuer ses ravages et arriver chez nous. Par ailleurs, cette bactérie pourrait provoquer la mort d’autres espèces naturelles ou cultivées. La menace est importante.vue 2

Les jardineries, pépiniéristes, grandes surfaces et autres nous proposent des quantités des plantes plus séduisantes les unes que les autres. Nous sommes tentés d’accueillir ces plantes dans nos jardins. Cependant, nous ne savons généralement pas d’où elles viennent et nous n’avons pas de certificat sanitaire prouvant que la plante ou le pot de terre ne contiennent pas de maladies. Il se trouve que des plantes viennent de parfois de très loin avec des parasites. C’est ainsi que nous avons trouvé dans notre jardin un ver, mangeur de vers de terre, originaire de Nouvelle-Zélande. Le commerce des végétaux et la mondialisation font voyager des maladies menaçantes.

Nous en tirons plusieurs conclusions :

  • Nous utilisons de préférence des plants que nous trouvons dans la propriété.
  • Nous faisons de préférences nos propres plants, par semis, bouturage ou marcottage.
  • Si nous devons acheter des plants, nous nous adressons à des pépiniériste producteurs locaux et pas à des revendeurs.
  • Si nous devons acheter des plants à un revendeur, nous exigeons d’en connaître l’origine.
Frédéric DENIZET

A propos Frédéric DENIZET

Président fondateur de l'association et propriétaire de la Campagne Sigalloux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *