Résumé de l’animation « Le plan du potager »

Faire un plan de son potager relève du défi tant il y a de paramètres dont on doit tenir compte.

Pour faire simple:

  • on fait la liste des légumes que l’on va installer au potager
  • on les classe suivant leur famille botanique
  • on évite de mettre des légumes appartenant à la même famille les uns près des autres parce qu’ils ont les mêmes besoins et ils souffrent des mêmes maladies.
  • on tient compte des besoins de la plante en soleil ou ombrage, ce qui nécessite au préalable une observation de son terrain.
  • on tient compte des besoins en eau des plantes, certaines étant plus gourmandes que d’autres. Par exemple, on évitera de mettre un céleri qui, à l’origine, est une plante de marais auprès du thym qui a besoin de sécheresse pour donner le meilleur de lui même.
  • dans le sud, on crée des zones d’ombre grâce aux plants de tomates, à des plantes hautes comme les tournesols, à des grillages qui accueilleront les concombres etc…
  • on tient compte des associations de légumes: certains s’apprécient, d’autres se repoussent. Les plantes émettent des principes actifs via leurs racines qui peuvent profiter ou au contraire nuire aux voisins.
  • on inclut des fleurs utiles aux insectes mais également qui peuvent jouer un rôle de prévention dans les maladies. Nous citerons les œillets d’Inde qui protègent les plants de tomate des nématodes.
  • on fait son plan soit sur l’ordinateur soit sur une feuille de papier. N’oubliez pas de le conserver précieusement, il vous sera utile pour l’année prochaine.N’hésitez pas à laisser vos commentaires, vos suggestions et à partager vos expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *