boutures

Dans la serre, les boutures d’automne se portent bien :

vigne

olivier

leptospermum

callistemon

arbuste mellifère

vigne vierge

pittosporum

lavande

hélichryse

figuier

saule

Pourquoi faire ses boutures ?

  • C’est vraiment magique de voir une bouture prendre.
  • Quand on connaît le « pied mère » on peut savoir si la plante est adaptée au sol et au climat, la bouture est un clone.
  • C’est économique quand on en fait un grand nombre.
  • On peut se permettre d’avoir un grand nombre de variétés en faisant des échanges avec d’autres jardiniers.
  • Certaines plantes se bouturent facilement alors que le semis est difficile (ex : la lavande).
  • On peut éviter d’avoir à greffer (ex : le figuier).

Il y a aussi quelques inconvénients :

  • Il ne faut pas être pressé.
  • Il faut entretenir les boutures avec soin pour ne pas les perdre. Il faut les garder en godet, souvent les rempoter, avant de les mettre en pleine terre.
  • On risque de transmettre une maladie de la plante mère à la bouture.

Pour aller plus loin :

Frédéric DENIZET

A propos Frédéric DENIZET

Président fondateur de l'association et propriétaire de la Campagne Sigalloux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *