Projet de jardin aquatique

Education à l’environnement
Projet de jardin aquatique

L’enjeu
L’eau joue un rôle essentiel dans la nature, on ne peut donc pas imaginer une
éducation à l’environnement sans aborder la thématique de l’eau. Sa rareté et la
fragilité des écosystèmes aquatiques, plus particulièrement en Provence, nécessitent
une éducation précoce et approfondie.
L’école approche évidemment la problématique de l’eau de façon théorique mais, le
plus souvent, sans permettre l’expérience sensible d’un jardin aquatique.
Le site
La Campagne Sigalloux se situe au début de la plaine agricole mais dans
l’agglomération du Luc, ce qui en fait un site exceptionnel, accessible à pied depuis
les écoles.
Cette propriété a la particularité de réunir une bastide du XVIII ème siècle qui a su
préserver son authenticité et qui s’est transmise de génération en génération jusqu’à
nos jours et des terres agricoles avec des cultures vivrières très diversifiées.
Elle a une valeur patrimoniale et environnementale.
Les visiteurs expriment spontanément leur émotion en découvrant le lieu : Ils sont
surpris par la beauté et la sérénité.
L’association
L’association Sigalloux met la propriété au service d’une éducation à l’environnement
qui s’avère indispensable parce que les enfants sont de plus en plus déconnectés de
l’environnement et parce que les enjeux environnementaux sont de plus en plus
importants. Le jardin aquatique est une partie d’un ensemble plus vaste que la
Campagne Sigalloux met au service de cette éducation à l’environnement.

Le jardin aquatique
Une simple mare suffirait pour une sensibilisation à la problématique de l’eau,
néanmoins, c’est un choc émotionnel et esthétique qui permettra de faire émerger
et d’enraciner durablement un réflexe de respect pour les milieux aquatiques
et des connaissances spécifiques.
Il est indispensable que ce jardin soit, au reflet de la propriété, beau, vivant,
surprenant, qu’il donne envie de s’y attarder et que les observations soient facilitées
par des emplacements choisis tout en permettant une circulation aisée et sécurisée.
Cette réalisation ne peut s’envisager qu’avec l’expertise de professionnels.
Les animations
Ce jardin permettra d’observer la vie aquatique : insectes spécifiques, poissons,
amphibiens, plantes et oiseaux aquatiques ainsi que les interactions entre tous ces
acteurs.
Il permettra de comprendre le cycle de l’eau : circulation, filtration, lagunage,
oxygénation, évaporation…
Il permettra également d’aborder l’impact de l’homme et de ses comportements sur
le milieu aquatique ainsi que la consommation domestique et les éco-gestes à
apprendre.
Le public
Les animations s’adresseront d’abord à la population scolaire de la commune : une
trentaine de classes primaires mais aussi des classes maternelles et des classes du
collège voisin. Elles s’adresseront ensuite aux écoles des communes du département
et à tout public pendant les vacances d’été.
L’association sera en mesure d’assumer une à deux visites par semaine.

 

Nous souhaitons réunir un projet paysager et un outil pédagogique. Le projet paysager doit intégrer
le jardin aquatique dans la propriété et lui donner un intérêt supplémentaire. Le projet pédagogique
doit permettre de comprendre le cycle de l’eau : écoulement, filtration, épuration par lagunage…
ainsi que l’observation de la flore et de la faune.
Nous ne souhaitons pas un jardin spectaculaire mais plutôt naturel tout en étant paysager.
La surface doit être inférieure à 1000 m2 pour des raisons administratives.
La filtration pourrait être assurée par une pompe solaire.
Nous sommes ouvert à toute proposition allant dans le sens de notre projet.
Plan d’ensemble du projet :

plan

Vue aérienne de l’emplacement :

plan ensemble

Un exemple de base pour l’implantation :

jardin aquatique

Il existe un ruisseau sur la propriété. Sur la photo aérienne l’emplacement du jardin aquatique a été matérialisé. Le ruisseau passe sous les arbres qui sont à droite de l’emplacement du jardin aquatique. Il coule vers le Sud. L’eau pourrait être captée au Nord du jardin et restituée au Sud.
Au Nord c’est notre habitation, au Sud c’est le moulin qui doit s’intégrer dans le projet.

Le débit du ruisseau :

débit

Le moulin :

moulin

Le jardin se situerait sur cet emplacement. La vue est prise vers le SE, le moulin est à droite :

vers le moulin

La vue est prise vers le NW. Le moulin est derrière :

vers le NE

Quelques idées :

Un bassin d’aquaponie est à étudier pour être lié au projet.

Une fontaine pourrait être le point haut :

vue4

 

Une partie pourrait être très naturelle et une autre partie plus aménagée :

vue6

tumblr_m79y2fetJm1rsqjh7o1_500

Vibrant tumblr_m96zantJ1x1qlghy4o1_1280 tumblr_miuy53ZY6R1rsrlzfo1_1280 tumblr_m58wdvKq0g1rw9a6lo1_500

 

 

Il faut 7 devis :

1 Terrassement

2 Maçonnerie

3 moteur et canalisation : http://surtec.fr/

pompe  panneaux

4 (membrane)

5 plantes aquatiques

6 plantes terrestres

7 pont et allées

Première représentation en 2D le 19/12/13 :bassins

L’eau est dirigée vers l’étang bas.

Une pompe solaire monte l’eau dans la fontaine qui déborde dans le bassin haut.

Le bassin haut alimente l’étang haut qui se déverse dans le canal d’irrigation.

Le bassin haut est une réserve d’eau pour l’arrosage du potager par gravité.

le bassin haut alimente le bassin d’aquaponie. Une pompe fait circuler l’eau du bassin d’aquaculture au bassin d’hydroponie.

2 Commentaires

  1. très sympa, si vous voulez que l’on en parle vous pouvez venir en discuter à mon cabinet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *